| Curiculum Vitae | Voyages | Tsuki No Ko (chanson) | | | Ona Youma (conte) | Marshrutka (Voyage) |
a
| Le Quercy (photos) | |
La nuit, je fume a la terrasse, sous la lune des chien aboient, plus loin des bruits obscurs, un prophète crasseux lave son mauvais pied dans une flaque noire. Aller a l’Est pour voir le soleil dormir encore ? Le matin annoncé, un papillon volle en ville. Cahin Caha les Marcherouteka espèrent ratrapper ces instants magnifiques qui peut être au bazar se gouttent et se marchandent ? Rapportées des montagnes des prairies de couleurs roulent vers des abimes. Je cherche mon cailloux, mon morceau d’Everest, mon petit Chamballa. Plus tard l’après midi est moite et les mots se chuchotent. Il y a des craquements de gravier au pas lent, nonchalent dans la rue. Morceau d’ombre acroupis Cendrillon vent du Choro de patience infinie... On se laisse entrainner sur les heures, fileuse du lin qui coud notre tapis. ----
01.Longue aurore