| Curiculum Vitae | Voyages | Tsuki No Ko (chanson) |
| Uchronie (Chansons & Poésie) | Lavendière (conte) |
| Ona Youma (conte) | Marshrutka (Voyage) | Eloe Feuille de Til (Poèmes) |

a
| Le Quercy (photos) | Jérémy Baduel (<p>Photographe</p>) |
| Plein la tête | Pure Sake is Good (Saké) | Yuiko Tsuno (Kamishibaï) |
Fada
Poesie
L’indicible, le désert et la bride...
J’aurais jamais courru l’alphabet désiré !
Aux portes du soupir, le poul à demi mots
Poussant le chant d’un fou, mon coeur perce d’émois
 
C’est tout
Mais il tissait la joie
Cheveaux de Karakol, chameaux de Sarmakand
Qui passaient tout le jour il marchandait mes mots
 
Dejà petit, lui, il voyais des mages
Les autres,eux disaient : "c’est un mendiant
Faut lui tourner le dos"
 
Faut leur tordre le cou
Et dormir sur tes reves.
Va Fada ! et créve doucement...
L'observatoire de Haute Provence
Souvenirs

Tendre comète et autres astéroïdes, me voilà de retour de l’Observatoire de Haute Provence !

Bonne nouvelles des étoiles donc car, je vous le dit, nous avons encore des nuits blanches ou la lune fait bronzer les belles !

Le jour , comme Uranie brille par son absence, on a les cigales, l’odeur du thym, des pins et le vent qui y chante, la terre et les pierres brulées, tout ce qu’on doit au soleil.

Puis l’entre deux du soir, entre chiens et loups, après l’orage, un ciel apaisé se laisse mourir lentement comme brule un encens.

La nuit : la voie lactée impudiquement couché en travers du ciel est belle comme une courtisane alangui. On se perd en triangulations pour qu’elle révèle d’un coin du voile ces charmes exotique. Elle est toute excessive mais d’un calme divin en apparence, son cœur en vérité abrite des monstres qui a la fois la dévore et la maintiennent en vie.

Mais mes yeux sont mauvais, je ne la voie pas vraiment, je la devine, je me souviens, je la sublime.

A 6h on voit Vénus se lever après la lune sur des dégradés de saphir qui vont du plus profond au pale frivole glissant vers la couleur des joues roses.
Sur la colline, on voit les profils de l’horizon se dessiner dans un vision d’aquarelle a chaque instant changeante, on s’allume une cigarette en silence et on attend, assommé émerveillement que le soleil brule nos rétines car on ne peut supporter tant de beautés, on pourrait finir aveugle, on aurait vu.

Donc je ne voulais plus dormir et miracle j’y suis arrivé ! L’esprit fatigué est propice a la contemplation. L’invitation au voyage, on ne la refuse plus ! on est un peu moins soumis a la raison, voilà pourquoi on voit des formes dans les grands nuages de gaz et des chevelures aux comètes. On deviendrais mystique a cet exercice !

Mais si le corps est fatigué, en retour l’âme est joyeuse et apaisée, ainsi donc nous devrions regarder le ciel plus souvent ! un vieux polonais m’a d’ailleurs dit un jour que cela rallongeait la durée de la vie !

je reviens donc avec des poches sous les yeux, dans lesquelles j’ai mis ces merveilleuses images dont je vous envoie un extrait choisi.
On appelle cette nébuleuse "la bulle" en raison de la forme du nuage au premier plan. Un jour une étoile en fin de vie a vomi ceci avant de bruler ses dernières cartouches, les astronomes lui ont donné un autre nom : "NGC 7635", a regarder le nuage plus clair au second plan sur la photo, moi je l’aurais appelé "la danseuse", fille de voie lactée.

Aussi j’ai bien pensé a faire des vœux pour vous tous a chaque étoiles filantes, donc si quelques choses de bon vous arrive bientôt remerciez les astronomes et leur météores.

Parfum d'eau
Poesie
Parfum d’eau
L’espace
D’un moineau
Qui passe
 
Alcool
De souvenirs
Ou vole
Ton rire
 
Fleur d’eau
salée, clignent
Tes yeux
 
Mes lignes
Pour peu
S’affolent
Pages d'ombre assoupies, bleu...
Poesie
Page d’ombre assoupies, bleu, foison
De pictogrames de brin d’iles
La neige épouse les brindilles
En minuscules déraisons
 
L’eau prise en voute des déliés
S’efforce et vibre en un avoeux
Et brille et passe comme un voeux
Qui n’a jamais finis d’aller
 
Tout goutte sur ta peau d’errante
Vivant fuseau de mon ailleurs
Quant tout ce tais c’est ton silence
 
Fardeau de lune sans presages
Presque remplis de pâleurs
De neiges et de nuages


2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2014 2015 2016 2017 2018 2019